CORNE DE L'AFRIQUE ET AFRIQUE DE L'EST

TANZANIE




Clic pour aggrandir

On dénombre, en Tanzanie, 143 groupes ethniques, appartenant principalement aux quatre populations : Bantous, Cushite, Nilo-Hamitiques et San. Alors qu'il peut y avoir plus de groupes ethniques que ceux qui s'identifient eux-mêmes comme autochtones, quatre groupes se sont organisés dans le cadre du concept de peuples autochtones et de leur mouvement. Il s'agit des chasseurs-cueilleurs Akiye et Hadzabe et des pasteurs Barabaig et Maasai. Les  estimations chiffrent les Maasai à 430.000,  les Barabaig à 76.000, les Hadzabe à 3.000 et les Akiye (Ndorobo) à 5.268

Il n'existe aucune législation nationale particulière pour les autochtones. Cependant, on développe et met en œuvre continuellement des politiques, des stratégies et des programmes qui restreignent leurs droits d'accès à la terre, aux ressources naturelles, aux services sociaux de base et à la justice. Il en résulte une détérioration politique des conditions de la jouissance de l'environnement des pasteurs et des chasseurs-cueilleurs.

Une série de réglementations ont des conséquences négatives sur leur vie : la Stratégie nationale pour la croissance et la réduction de la pauvreté, la Stratégie sur la réglementation de la propriété et du commerce, le Plan stratégique pour l' application des lois sur la terre, la Politique concernant la nature et la vie sauvage (1998) et la Politique de l'élevage (2006).

Source : IWGIA - The Indigenous World