Brésil

Le GITPA s'associe à la Conférence sur les luttes que mènent actuellement les communautés guarani au Brésil pour faire reconnaître leurs droits fonciers, éducatifs et sanitaires. 

A l'occasion de la venue en France de Jose Ribamar Bessa Freire, professeur de l'Université de Rio, nous sommes heureux de vous inviter à la conférence qu'il donnera à l'Institut des Hautes Etudes de l'Amérique Latine (IHEAL) le lundi 2 Novembre 16h à 18h (Salle A, 28 rue Saint Guillaume 75007 Paris).  Sera associé à cette conférence Pascaline Fichet, étudiante à l'IHEAL qui revient récemment du Mato Grosso

Le Brésil a ratifié la Convention n°169 relative aux peuples indigènes et tribaux (en 2002) et signé les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers (en 2012). 

Aujourd'hui les communautés guarani n'occupent que 0,08% des terres de l'État.

Depuis plusieurs années, des territoires ont été délimités en leur faveur. 

Pourtant, ces "démarcations"- qui impliquent l'expropriation sans indemnisation des propriétaires formels - ne sont pas exécutées et c'est un climat d'extrême tension et violence qui règne: entre 2003 et 2015, 390 Guarani ont été assassinés et 585 se sont suicidés

.......................................................................................................................................................................................

 

Message de la communauté Guarani-Kaiowa

Informations sur les Guarani sur le site du GITPA

Conférence organisée par Capucine Boidin,
membre du réseau des experts du GITPA pour l'Amérique latine

gitpa@orange.fr

 

 

.